Louis-Marie Grignion de Montfort

Bref aperçu de la vie de Louis-Marie Grignion de Montfort

31 janvier 1673

Naissance à Montfort-la-Cane, aujourd’hui Montfort-sur-Meu

1675-1685

Enfance avec ses parents au Bois-Marquer en Iffendic.

1685-1693

Fait ses études au collège des Jésuites, St Thomas Becket à Rennes

1695-1700

Au « Petit Séminaire de St Sulpice à Paris

5 juin 1700

Ordonné prêtre

1701 – 1705

Il prêche plusieurs missions dans le Pays Nantais .

Rejoint Poitiers et fait son entrée à l’hôpital général de Poitiers, il en devient aumônier. Il rencontre Marie-Louise Trichet qui prendra l’habit religieux le 2 février 1703 et deviendra co-fondatrice des Filles de la Sagesse – Voyage entre Poitiers et Paris – Assure un service d’aumônerie à l’hôpital de la Salpêtrière – Prêche des missions dans les alentours de Poitiers – Rencontre Mathurin Rangeard qui deviendra son premier disciple et sera communément appelé le « Frère Mathurin ». 1706 – 1716

Il part à pied pour Rome pour rencontrer le pape Clément XI qui lui attribue le titre de « Missionnaire Apostolique ». Les missions se succèdent à un rythme soutenu : Rennes, Vannes, St Malo, Avranches, St Lô, Nantes, Luçon, La Rochelle. Il meurt le 28 avril 1716 à St Laurent-sur-Sèvre. Il a 43 ans.

Près de 200 missions prêchées et des milliers de kilomètres parcourus à pied, ses biographes parlent de 20.000 kilomètres, voyage à Rome compris.