La chapelle du Père de Montfort

Bien avant l’arrivée du P. de Montfort se trouvait en lisière de forêt, sur « la lande de la Madeleine », une petite chapelle dédiée à Ste Marie-Madeleine. Dans certains écrits, il est mentionné qu’à cette place devait se trouver une ancienne léproserie. Elle renferme de belles peintures de M. Paul Lemasson, relatant l’histoire du P. de Montfort, une statue de Ste Hélène, mère de l’empereur Constantin, qui fit rechercher les restes de la vraie croix. Figure aussi une statue de St Louis, patron du P. de Montfort, et une statue de St Louis-Marie Grignion de Montfort, œuvre de M. Jean Vallet de Nantes. Elle renferme surtout le « trésor » du Calvaire « Le Christ du P.de Montfort)

 

 

Le Christ dit du Père de Montfort a été sculpté par un artiste de Saint Brieuc, à la demande et sans doute sous l’inspiration du P. de Montfort, dans les années 1707-1708. Avant la démolition du Calvaire, le Christ est mis à l’abri chez un prêtre de Pont-Château. En 1714, le P. de Montfort le fait transporter à l’hospice des incurables à Nantes. En 1728, il est transféré à St Laurent-sur-Sèvre, chez les missionnaires Montfortains. En 1821, suite à la reconstruction du Calvaire, grâce à la ténacité de l’Abbé Gouray et à celle de ses milliers de travailleurs bénévoles, le Christ reprend place sur la colline pour quelques temps avant d’être définitivement installé dans la petite chapelle.

Le Christ dit du Père de Montfort a été sculpté par un artiste de Saint Brieuc, à la demande et sans doute sous l’inspiration du P. de Montfort, dans les années 1707-1708. Avant la démolition du Calvaire, le Christ est mis à l’abri chez un prêtre de Pont-Château. En 1714, le P. de Montfort le fait transporter à l’hospice des incurables à Nantes. En 1728, il est transféré à St Laurent-sur-Sèvre, chez les missionnaires Montfortains. En 1821, suite à la reconstruction du Calvaire, grâce à la ténacité de l’Abbé Gouray et à celle de ses milliers de travailleurs bénévoles, le Christ reprend place sur la colline pour quelques temps avant d’être définitivement installé dans la petite chapelle.