Du dimanche 3 mars au dimanche 15 septembre, Monsieur Dominique Bourdin expose ses œuvres dédiées au Calvaire.

Fils & Petit Fils d’artistes peintres

Mon arrière Grand Père, Alfred Badaire, né à Tours en 1863, et mon Père né en 1912, ont décoré aux établissements « Piéraccini Pélissier » des statues religieuses. Ces établissements ont été rachetés en 1937 par Roger Bacci, cette entreprise est toujours présente aujourd’hui sur le marché professionnel.

Marcel Bourdin, mon Père, m’a enseigné la persistance d’un travail toujours remis en question dans le domaine de l’art.

Aujourd’hui, les hommes et les femmes ont fait un bond extraordinaire dans toutes les disciplines, la vitesse d’exécution et la performance à bon marché semble être l’objectif de la plupart des grands managers.

La pratique du dessin et de la peinture ne peut pas s’accorder à ces méthodes aux risques de voir apparaître des croûtes sur le marché de l’art aux prix exorbitants.

Je suis en dehors de cette obligation de résultat, indépendant, exempt de tout titre honorifique distribué à la sauvette. Libre de toute côte, je me fais plaisir au cours de la réalisation de ma peinture, mille fois plaisir  lorsque la lecture de ma peinture présente un intérêt pour vous, que vous soyez fils de Roi ou Vagabond au cœur sincère, vous avez ma parole  je ne changerai rien et je continuerai sur cette voie.

Bien cordialement, D BOURDIN