UNE BELLE SURPRISE A CROSSAC

Récemment, nous avons eu la belle surprise de recevoir une invitation de la part de M. Marcel Allaire pour aller visiter l’église de Crossac.

La paroisse a été visitée par le père de Montfort qui a prêché une mission pendant le Carême 1709. En effet, dans l’église actuelle une belle statue du saint rappelle son passage. Les biographes nous rappellent aussi l’engagement du Missionnaire pour convaincre les habitants de Crossac à renoncer à leur droit d’ensevelir leurs défunts dans l’église qui apparait, comme disait le père de Montfort : ” labourée comme un champ, par sillons”. Ils devaient  alors choisir le cimetière comme lieu de sépulture.

Les habitants de Crossac aidèrent beaucoup dans les travaux du Calvaire à l’invitation du père Barré et du père Daniel : journées de travail, matériel, outils.  La réponse a toujours été généreuse.

Mais l’invitation de M. Marcel Allaire avait un autre objectif : nous montrer  les ornements liturgiques que le nonce Angelo Giuseppe Roncalli (devenu en 1958 Jean XXIII et maintenant Saint Jean XXIII) avait porté le 13 juin 1948. C’était à l’occasion  de la clôture des célébrations au Calvaire pour la canonisation de St. Louis Marie de Montfort. Celle-ci fut  célébrée le 20 juillet 1947 à Rome avec le pape Pie XII. Les ornements, qui figurent  sur  les  photos anciennes en noir et blanc,  ont été très  bien gardés et sont encore en excellent état. Quelle finesse de broderie, quelle beauté des images, quelle richesse des étoffes. C’est la paroisse de Crossac qui a eu l’honneur de vêtir le futur pape et saint.

Merci M. Marcel Allaire pour cette surprise ! Merci de conserver avec passion les souvenirs qui font l’histoire de notre Calvaire.