Communication du Père François Renaud, administrateur diocésain
Chers frères et sœurs religieux,

Vous avez peut-être entendu les informations ce soir.
Le Premier Ministre vient d’annoncer que tout rassemblement serait désormais interdit à partir de ce soir minuit. Il est spécifié que « les lieux de cultes pourront rester ouverts, mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportés ».
Cela signifie clairement que dès demain, nous ne pourrons plus célébrer la messe dans nos églises paroissiales et dans les chapelles de nos communautés en présence de fidèles, ni célébrer les baptêmes prévus.
En revanche, puisqu’il est encore autorisé que les lieux de cultes soient ouverts, je vous invite à y être présents dans la matinée si vous avez l’habitude d’y recevoir des fidèles, à accueillir les personnes qui se présenteront, et à les inviter à un temps de prière personnelle (en respectant la distance préconisée). Un fond musical, là où cela est possible, pourra donner à nos églises et à nos chapelles un climat de recueillement. On n’y donnera pas la communion.
Si la communauté religieuse célèbre l’eucharistie dans sa chapelle, elle le fera en l’absence de personnes étrangères à la communauté.
D’autres indications pourront vous être données en début de semaine prochaine.
Nous pouvons faire nôtre la prière que le pape a adressé mercredi dernier à la Vierge Marie dans le contexte de cette pandémie, et la diffuser autour de nous :

Oh Marie,
tu brilles toujours sur notre chemin
en signe de salut et d’espoir.
Nous te faisons confiance, Reine des malades,
toi qui a gardé une foi ferme
alors que tu as partagé la douleur de Jésus
au pied de la croix.

Toi, salut du peuple,
tu sais ce dont nous avons besoin
et nous sommes sûrs que tu exauceras nos demandes,
tout comme tu as fait revenir la joie et la fête
lors des noces de Cana en Galilée,
après un moment d’épreuve.